Un Nouveau Compteur pour les Plugins WordPress « Active Installs »

1

Ce matin, en voulant faire un article sur la sauvegarde de site WordPress avec le plugin BackWPUp, j’ai eu une surprise en me rendant sur le plugin directory de WordPress en voyant non plus apparaitre le nombre de téléchargement du dit plugin, mais en voyant un compte Active Installs.

Vous pouvez le voir sur la capture d’écran ci-dessous :

wordpress-plugin-install-active-1On peut par exemple voir que nous avons une nouvelle ligne qui apparait, la libne Active Installs.

Mieux, si tu vas sur la page Stats, voici ce que tu peux voir.

wordpress-plugin-install-active-2On peut donc en conclure que pour ce plugin, une écrasante majorité des utilisateurs utilisent la dernière version.

Ceci est une révolution…

Cette option est intéressante car elle permet relativiser le nombre de téléchargement que certains plugins ont accumulés avec le temps. Prenons quelques exemples :

  • SEO by Yoast affiche un beau 16 052 612 téléchargements au moment où j’écris ces ligne, contre seulement 1+ million de plugins activés.
  • Google Analytics by Yoast, c’est en gros le même topo.
  • iThemes Security, c’est 4 303 193 téléchargement, et seulement 600 000+.

Je pourrais continuer à faire une liste à la Prevers bien longtemps… mais je pense que tu as compris le principe.

L’idée de mettre en avant le nombre d’installations actives est intéressante, car elle permettra certainement de relativiser le véritable succès d’un plugin, et permettra aux nouveaux venus de se comparer plus facilement avec les leaders du domaine.

… mais pas partout

Pour être honnête avec toi, j’ai cherché un peu avant d’écrire cet article, et je n’ai pas encore trouvé quelqu’un qui en parle. Et pour cause, pour s’en rendre compte, faut-il encore se rendre directement sur la page du dit plugin car si tu te comptes de le télécharger et l’installer par ton interface WordPress, c’est toujours le nombre de téléchargements qui est mis en avant.

wordpress-plugin-install-active-3Et il en va de même sur la page Plugin Directory de WordPress.org.

wordpress-plugin-install-active-4Je ne sais pas si cette fonctionnalité est en cours de déploiement ou si cela va resté comme cela… À voir avec le temps.

Le caillou dans la chaussure…

Mais voila, il y a quelque chose la dedans qui… me fait bizarre. Si l’idée est excellente, elle a le mérite de me faire me poser une question. Mais comment est-il possible que WordPress.org sache cela ? Après tout… je n’ai jamais explicitement dit que je voulais bien que l’on collecte des informations sur mes installations.

Pour continuer à parler d’un plugin que bon nombre d’entre nous connait, SEO by Yoast, lui nous demande si l’on veut, ou pas, qu’il collecte des infos sur nous (en fait, il a pas vraiment le choix). Pour être franc, je l’ai trouvé gonflé d’introduire cette fonctionnalité. Et comme je ne sais plus qui a dit un jour « ne l’autorisez pas, on ne sait pas exactement ce qu’il va collecter sur vous ». Pas franchement besoin de ce conseil pour ne pas l’activer, car je déteste cela. Mais au moins, cela avait le mérite de me conforter sur cette position, je ne suis donc pas le seul à ne pas aimer que l’on me piste. Mais bon, au moins il demande. Si quelqu’un veut s’y plier, tant mieux pour Yoast.

Avant de poursuivre, je me dois de t’expliquer un peu plus qui je suis… pour que tu comprennes un peu plus mon raisonnement.

Cela fait depuis 1999 que j’utilise du logiciel libre. Je l’utilise pour plusieurs raisons, notamment car cela m’a permis de comprendre comment fonctionnait un ordinateur. J’utilise au quotidien du libre, je tourne sous Linux (sauf sur mon portable…), je surfe souvent avec TOR, etc, etc, etc… Le choix de travailler sous WordPress était, avant que je sache à quel point il était génial, que c’était un logiciel issue du monde libriste. Je n’utilise pas Facebook car je ne veux pas parler de moi sur un réseau qui possède mes données, j’utilise Twitter uniquement à titre professionnel, et j’utilise DuckDuckGo et d’autres moteurs de recherche qui ne me trackes pas… bref. Tu l’auras compris, le libre pour moi est plus qu’un mot. Je dois même avouer que parfois, le libre m’a bien compliqué la vie, mais voila, c’est avant tout pour moi un choix. J’aime ma liberté. Bref…

Cela a donc été pour moi l’occasion de découvrir cette page, et plus particulièrement ce paragraphe :

Aggregated Statistics

WordPress.org may collect statistics about the behavior of visitors to its websites. For instance, WordPress.org may reveal how many downloads a particular version got, or say which plugins are most popular based on checks from api.wordpress.org, a web service used by WordPress installations to check for new versions of WordPress and plugins. However, WordPress.org does not disclose personally-identifying information other than as described below.

En gros, il est dit qu’une api, api.wordpress.org, va permettre à WordPress.org de venir faire des statistiques sur le nombre de téléchargements pour un plugin. En fait, il semblerait que cette API soit appelée toutes les 12 heures, lorsque votre installation WordPress va regarder s’il existe de nouvelles versions pour vos plugins, et WordPress lui-même. Mais bien entendu, il nous est garanti que ces données resteront toujours agglomérées, et que jamais, elles seront données à titre personnel. Comme on dit, les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

Une tempête dans un verre d’eau

Alors oui, bien entendu, tu vas certainement te dire que franchement, c’est pas bien méchant. Qu’après tout, c’est une fonctionnalité intéressante, et que cela aide la communauté toute entière, et que franchement… ce n’est que de savoir quels plugins tu utilises vraiment. Je ne pourrais qu’être de ton avis. Mais voila, moi, ça me dérange, car après tout, jamais cela ne m’a pas été clairement dit. Jamais je n’ai clairement donné mon aval. Et pire… je ne peux pas désactivé cette collecte d’information. La simple idée de savoir que l’on collecte des informations dans mon dos… j’aime pas ça. Pour enfoncer un peu plus le clou, dans les guideline de développement d’un plugin, il est dit cela :

No « phoning home » without user’s informed consent. This seemingly simple rule actually covers several different aspects

WordPress.org ne s’appliquerait pas ce qu’il demande aux autres ?

Pour un logiciel libre, je trouve cela vraiment dommage, et dommageable. Qu’on ne se trompe pas, en soit cela ne me pose pas de soucis, s’y j’avais le choix…

Et toi, tu en penses quoi ?

Partager

à propos de l'auteur

Responsable de l'agence web ecommerce éponyme, j'ai décidé de créer ce blog ecommerce pour mettre à disposition de tous des conseils et astuces sur le ecommerce, le référencement, les réseaux sociaux, l'emailing et tout ce qui touche de prés ou de loin au ecommerce.

Un commentaire

  1. Bonjour,
    J’ai remarqué ce nouveau compteur depuis une semaine environ. Il n’existait pas à la mi février 2015. C’est en cherchant des informations officielles venant de WordPress à ce sujet que j’arrive sur votre blog.
    Je m’étonne que cette modification importante ne soit toujours pas expliqué par WordPress.

    Il serait bon d’ouvrir une discussion sur le bar de wordpress-fr.net pour que chacun s’exprime à ce sujet, notamment l’équipe francophone de modérateur et d’administrateur.

    je partage vos craintes, mais on vous répondra que c’est le prix à payer pour savoir si votre site est à jour.
    Cordialement
    luciole135 Articles récents…Prix des paquets de cigarettes à partir du 16 février 2015My Profile

Laisser un commentaire

CommentLuv badge