TinEye, Recherche Inversée d’Image

1

Nous avions vu en parlant de Google Image que cela peut avoir de l’importance pour le référencement de votre site.

Mais connaissez-vous TinEye, un moteur de recherche d’image dit inversé ? Pourquoi inversé ? Car TinEye ne vous propose pas de trouver des images à partir d’un mot clé… mais à partir d’une autre image.

Cela faisait un moment maintenant que nous avions entendu parlé de projet de moteur de recherche d’image inversé, mais la lecture d’un billet d’Istaota nous a apprit que cela n’était plus un rêve. L’article en question est bien loin de traiter de TinEye, étant intitulé Hadopi n’aime pas le droit d’auteur !, ne faisant que mettre en avant TinEye dans sa démarche intellectuelle de recherche d’information. Si vous avez un instant, allez lire l’article de Istaota, il est très intéressant.

Revenons à nos moutons, TinEye. TinEye est donc un moteur de recherche d’image inversé auquel on peut soumettre une image pour en retracer la provenance mais aussi ses modifications. Afin de comparer votre image avec celles sur le web, TinEye c’est aussi un robot d’indexation qui compte à son actif pas moins de 2 083 781 872 images d’indexé au moment où nous écrivons ces lignes. C’est précis.

Pas folle la bête, les principaux contributeurs de TinEye sont iStockPhoto, Masterfile, PhotoShelter, GettyImages et Wikimedia.

TinEye, Comment l’utiliser ?

Comme tout moteur de recherche, il va falloir donner des critères à TinEye pour s’exécuter . À la différence de Google où les critères de recherches sont textuels, TinEye utilise des images.

Illustrons quelque peut nos propos en prenant l’exemple de l’image d’illustration du billet Richard Stallman et la Révolution du logiciel libre où nous avons utilisé une image provenant de chez Framabook.

Soit vous choisissez une image à partir de votre ordinateur ou à en copiant/collant une URL.

Ces images doivent être dans un certains formats (JPG, PNG ou GIF), ne pas faire plus de 20 Mo, ne pas faire moins de 100 pixels et ne pas être watermarquée.

Une fois l’image arrivée sur les serveurs de TinEye, les résultats sont plutôt rapide.

TinEye nous donne les résultats en fonction des images se rapprochant le plus de celle que vous lui avez envoyé.

TinEye propose également d’inversé l’importance de la ressemblance en recherchant les images qui sont le plus dérivés de l’image envoyé. Une sorte de recherche décroissante.

La dernière façon de trier les recherche, bien que pas très originale, a le mérite d’être bien pratique, la recherche en fonction de la taille de l’image.

TinEye, l’Extension Indispensable

À en croire nos statistique Google Analytics, vous serez environ 45% à être heureux d’apprendre qu’une extension TinEye existe pour Firefox. Pratique et discrète, cette extension s’exprime dès lors que vous faites un clic droit sur une image. Le reste… vous le connaissez déjà !

Et vous, connaissez-vous d’autre moteur de recherche inversé d’images performant ?

Partager

à propos de l'auteur

Responsable de l'agence web ecommerce éponyme, j'ai décidé de créer ce blog ecommerce pour mettre à disposition de tous des conseils et astuces sur le ecommerce, le référencement, les réseaux sociaux, l'emailing et tout ce qui touche de prés ou de loin au ecommerce.

Un commentaire

  1. Bonsoir

    En tant que photographe, j’ai longtemps utilisé TinEyes, mais je dois avouer que depuis quelques mois, c’est bel et bien… Google Images qui écrase la concurrence en matière de recherche par l’image, grâce notamment à sa fonctionnalité « Search by Image » !

    Démo ici ;) : http://blog.aube-nature.com/retrouver-ses-photos-volees/

    (vidéo de démonstration)

    En fin de vidéo j’explique notamment comment… très facilement trouver les versions HD de photos de microstock, en 3 clics ! Pas cool pour les microstocks ? Ben eux ne sont pas cools avec les photographes : c’est de bonne guerre !

Laisser un commentaire

CommentLuv badge