10 astuces pour relancer votre site web avec succès

1

Changement de design et d’arborescence, voila un excellent programme pour redynamiser son site et faire grimper votre tension en flèche ! Relancer son site est toujours un moment important car tout se doit d’aller comme sur des roulettes dès sa mise en ligne. Un panier qui ne fonctionne pas car la requête n’avait pas bien été testée, vos fiches produits référencées par Google qui pointent vers des pages 404, voila qui ferait bien tâche !

Duncan Morris nous propose une liste de 10 astuces, que toute personne voulant s’assurer de la réussite du lancement de son site, devrait connaître par cœur !

Traduction du billet de Duncan Morris, 10 Things You Must Check When You Re-launch Your Website

Relancer un site internet est un moment crucial et souvent angoissant. Il y a beaucoup de moments où cela pourrait aller de travers, et lorsque cela va de travers, les résultats sont souvent spectaculaires… Par les années passées, j’ai vu un grand nombre de sites se relancer. Presque chacun d’entre eux avait encore des défaut mineurs. Un petit pourcentage d’entre eux m’ont laissé avec de bonnes histoires à raconter :-) Ce qui suit est une liste de 10 points à vérifier avant et dès le lancement de votre nouveau site.

J’ai focalisé la liste sur des points qui ne sont pas forcément tout de suite signifiants, mais qui peuvent tout de même causer des ennuis à plusieurs niveaux. J’ai également focalisé les astuces pour le relancement d’un site internet, qui crée des soucis différents du lancement d’un nouveau site. Un certain nombre des ces points de contrôle sont à mettre en place dès le lancement du projet. Chaque bon développeur vous dira qu’il faut éviter de colmater les erreur après le lancement du projet, essayez donc de tout préparer le plus en amont possible du projet.

1 – Mettez des redirections 301 en place

Vous l’avez tous déjà entendu des milliers de fois, mais cela est suffisamment important pour être à nouveau répété.

Si vous changez vos Url vous devez mettre en place des redirections 301 à partir des anciennes Url vers les nouvelles. Cela est souvent un point épineux lors des tests, car dans la plupart des cas, les Url du site de test sont différentes des Url du site en production. Voici un moyen vraiment simple pour s’assurer que toutes les redirections sont en place et fonctionnent comme escompté :

Étape 1. Assurez-vous que votre environnement de test fonctionne lorsque vous lui passez une Url du site de production. Si vous utilisez un serveur Apache vous pouvez faire cela en ajoutant un autre ServerAlias à votre vhost.

Étape 2. Ajouter une ligne à votre fichier hosts pour les Url en production. Les entrées dans le fichier hosts l’emportant sur celles du DNS cela vous permettra de faire pointer les Url de production sur le serveur test. Ainsi, lorsque vous saisirez une Url de production, plutôt que voir la version courante de votre site vous verrez la version de test.

Étape 3. Lancer une recherche google du type recherche-site-google

Étape 4. Vous pourrez ensuite vérifier chacun des liens en cliquant sur les résultats de votre recherche. Vous vous assurerez par ce biais que les redirections sont correctement faites sur le site de production.

Étape 5. Retirez les entrées du fichier hosts. Une étape évidente mais qui est souvent oubliée. Cet oubli aurait pour effet que toutes les pages qui seraient renvoyés à un visiteur seraient celles de test.

2 – Ajoutez des balises analytiques sur chaque nouvelle page

Un des moments les plus importants pour l’analyse de ce qui se passe sur votre site, si ce n’est le plus important, est juste après l’avoir relancé. Garder en mémoire que jour après jour, nous oublions d’ajouter, ou de maintenir à jour, les balises analytiques. Rien de plus à dire à propos de cela, si ce n’est que si vous souhaitez avoir une parfaite visibilité sur ce qui se passe sur votre nouveau site, je vous suggère de vous assurer que vos développeurs savent bien que ces balises sont nécessaires sur toutes les pages de votre site internet.

3 – Robots.txt et Sitemaps

Je me demandais si j’allais ou non l’inclure dans la liste, car cela me semblait aller de soi lorsqu’on teste un site, plutôt que comme une chose qui se situerait à la frontière des connaissances qu’un développeur devrait peut-être avoir testé et retesté. J’ai tout de même décidé de l’inclure, non pas que sans cela, le titre de ce billet n’aurait plus été à propos avec seulement 9 points à vérifier ;-) En effet, le Sitemaps et le fichier Robots.txt jouent souvent un rôle crucial dans les stratégies SEO. Cependant, de part mon expérience, ils sont souvent mis à jour après coup. Vous devez vous assurer que cela soit fait dès la mise en production de votre site afin de refléter correctement votre nouvelle architecture.

4 – Mettez à jour vos liens Google Adwords

Avant que le site ne soit mis en production, vous devez vous assurer que votre site fonctionne toujours avec le code de suivi des Adwords. Dans le but de suivre l’activité avec Google Adwords, il vous faut ajouter des paramètres de suivi dans l’Url.

« Un de nos clients, avait son nouveau site qui plantait horriblement si des paramètres étaient ajoutés dans l’Url. Cela a pris un moment avant d’être identifié simplement car personne n’aime cliquer sur ses propres publicités ».

Ce lien d’aide Google fr-url, parle des paramètres Glid. En résumé, il faut vérifier que le type de liens qui suivent, fonctionnent correctement : http://www.example.com/page.html?gclid=testt ou bien http://www.example.com/page.html?foo=bar&gclid=test .

Comme parti intégrante du lancement du projet vous devez mettre à jour vos campagnes Adwords. En même temps que vos internautes ne remarquerons pas, et s’en moquerons certainement, que le lien publicitaire passent par une redirection 301, cela ne fera probablement pas que de bonnes choses à votre quality score. Au strict minimum, il vous faudra mettre à jour les Url qui ont changé.

Un relancement de site vous apportera certainement de nouvelles opportunités de travail avec Adwords. Avec l’ajout de nouvelles pages, certaines nouvelles options s’offrent à vous pour travailler de nouveaux mots clés et d’autres mots clés ne seront plus travaillés. La pire des choses que vous pourriez faire serait de ne pas vous occuper de vos campagnes Adwords. Cela aurait comme effet inévitable de vous faire jeter de l’argent par les fenêtres.

J’ai parlé des liens Google Adwords car c’est certainement la plateforme publicitaire la plus répandue, mais vous devez, bien évidemment, revoir tous vos types de campagnes et vous assurer qu’elles fonctionnent correctement sur votre nouveau site. « Nous avons mis en place et optimisé une campagne publicitaire qui a coûté beaucoup d’argent… en envoyant les visiteurs vers une page qui n’existait plus ».

5 – Passez en revue tous vos points de conversion

Aucun doute sur le fait que votre ancien site avait de splendides call to action qui encourageaient vos internautes à faire une action qui vous était bénéfique. Ces points de conversion sont certainement répertoriés quelque part. Je vous encourage à passer en revue tout ce que vous traquez ou tout ce qui se rapporte à vos points de conversion. Vous avez certainement des points de conversion ou des pages en « entonnoirs » dans votre programme d’analyse qui se rapportent à certaines Url, assurez-vous de les avoir mis à jour ou sinon il semblera que votre site ne soit plus en mesure de convertir vos internautes. Si vous créez du trafic sur votre site à partir de Google Adwords, vous avez certainement des codes de conversion sur certaines de vos pages. Avant que le site ne soit mis en production, vous devez vous assurer que les nouvelles pages de conversion aient bien ces codes. Dans le même temps, assurez-vous que vos liens de suivi d’e-commerce soient à jour et qu’ils soient correctement migrés sur votre nouveau site.

En règle générale, les gens sont toujours prompt à remettre en question les données qui leur sont données et recherchent une manière pour les invalider pouvant ainsi repartir sur leurs propres sensations. Je pense que la dernière des choses que vous souhaitez soit que vos rapports soient invalidés par des données manquantes sur les conversions ou sur les liens de e-commerce.

6 – Testez votre site du début jusqu’à la fin

Je ne pouvais pas écrire cette liste sans vous demander de faire un test complet, de bout en bout, de votre nouveau site. Qu’importe le nombre de tests que vous avez pu réaliser et qu’importe la confiance que vous portez au travail fait, s’il vous plait, testez votre site site de bout en bout. Dans le cas d’un relancement de votre site internet quelque chose a pu changer depuis que vous avez fait vos tests. Cela peut être un changement mineur, comme la mise à jour de votre DNS, un changement d’adresse IP, le fait que vous ayez retiré un fichier hosts ou tout autre chose, mais quelque chose peut avoir changé depuis les derniers tests. Qu’importe ce qui a changé, cela pourrait invalider tous vos précédents tests, donc pensez bien à faire ce test.

« Souvent, les plateformes de paiement en ligne acceptent les requêtes d’adresses IP bien déterminées. Nous savions que le site était relancé sur un nouveau serveur. Tout allait bien, tous les tests étaient concluant, et le site internet fonctionnait comme nous l’envisagions. Vous pouviez ajouter des produits à votre panier et passer toutes les étapes jusqu’à la vérification de disponibilité. C’était seulement à partir du moment où l’internaute cliquait sur « payer maintenant » que le processus se plantait au niveau de la plateforme de paiement, car l’adresse IP du serveur n’était plus celle attendue. »

Si vous ne faites pas de tests de bout en bout, vous laissez une part de réussite au hasard et cela risque de vous coûter de l’argent. N’oubliez pas que vos internautes ne viendrons certainement pas vous trouver pour vous signaler que le paiement ne fonctionne pas, ils iront trouver un site concurrent qui, lui, sera fonctionnel.

7 – Surveillez vos logs serveur

Les premières heures et jours qui suivent le lancement d’un site sont souvent angoissantes pour toutes les personnes impliquées. Qu’importe le nombre de tests que vous avez pu mener, quelque chose a pu être modifié pour sa mise en production. Demandez à votre administrateur système de vous donner des rapports réguliers sur tous les codes serveurs, sauf ceux de la famille 200. Si j’étais vous, je garderais un œil sur les erreurs de type 404 et celles de la famille des erreurs serveur de type 500. Je vérifierais également qu’il n’y ait pas d’erreur au niveau de la découverte du site par les robots de Google and Co.

Pour ceux d’entre vous qui utilisez Google Analytics, voici un billet de Google fr-url qui explique comment faire pour suivre les pages ayant généré une erreur 404. Pour cela il vous faudra rajouter un morceau de code dans votre page 404, ce qui vous permettra de bien les répertorier dans vos rapports Google Analytics.

8- Surveillez vos rapport de ranking

Le titre suffisamment explicite se suffit à lui même. Si vous avez modifié vos Url et que vous souhaitez faire tourner vos anciens rapport de ranking, ou tout autre type de rapport qui s’appuie sur vos Url, pensez à les mettre à jour. Comme nous avons pu le voir précédemment, il n’y a rien de pire qu’invalider un rapport uniquement si les Url utilisées ne sont plus les bonnes.

9 – Pensez à vos courriels automatisés

Si, comme vous le suggérait le billet de SandFish, vous avez pensé à inclure dans vos courriels automatisés une demande de création de lien sur votre site, pensez à les vérifier et le cas échéant les modifier.

10 – Surveillez votre taux de rebond

Le taux de rebond est souvent un bon indicateur pour déterminer comment votre public considère votre nouveau site. Il est souvent très intéressant de se pencher sur les pages dont le taux de rebond à drastiquement changé. Ainsi, s’il a diminué, il y a probablement une leçon à en tirer et à ré-appliquer à l’ensemble de votre site. De la même manière, si ce taux augmente d’un seul coup alors il vous faudra en tirer un leçon et vite. Comme tous les outils de mesure, il ne s’agit que d’indication. Ce n’est pas parce que le taux de rebond change qu’il vous faut tout de suite vous ruer sur une liste de changements à faire, soyez perspicace.

Partager

à propos de l'auteur

Responsable de l'agence web ecommerce éponyme, j'ai décidé de créer ce blog ecommerce pour mettre à disposition de tous des conseils et astuces sur le ecommerce, le référencement, les réseaux sociaux, l'emailing et tout ce qui touche de prés ou de loin au ecommerce.

Un commentaire

Laisser un commentaire

CommentLuv badge