Schema.org : Augmenter son Taux de Clic dans les Résultats Google

10

Le Web Sémantique et Schema.org, ca vous dit quelque chose ? Si aujourd’hui quelqu’un vous disait qu’il y a un moyen d’augmenter le taux de clic dans les résultats de recherche – SERP – et que cela n’est pas si compliqué que cela, vous écouteriez certainement avec attention.

Et pourtant, Schema.org et les résumés riche qu’il permet d’obtenir dans les SERPs restent largement sous-estimé.

Schema.org est une norme qui a vue le jour en juin dernier grâce à un rapprochement entre Google, Bing et Yahoo! pour définir une norme commune pour l’indexation du web sémantique. Cela est suffisamment rare pour que ca retienne notre attention, comme pour la norme Sitemap. Cependant, depuis l’introduction de schema.org la norme a déjà bien évoluée, introduisant des fonctionnalités n’ayant visiblement pas vraiment retenu l’attention de la communauté.

Dans cette article, nous allons tenter de vous donner envie d’utiliser Schema.org sur votre site et voir qu’il y a plus de côtés positifs que négatifs à son utilisation.

Utiliser Schema.org ne permet pas d’obtenir un résumé riche

Voici ce que nous pourrions déjà qualifier de poncif, pour la part de ceux n’utilisant pas la norme Schema.org, Google n’utiliserait pas Schema.org pour créer ses résumés riches. C’est faux.

Enfin, ce n’est plus vrai. Quantités de sites de grandes importances ont choisi de faire confiance en l’avenir de cette norme… et ont eu raison.

Résumés Riches, exemple d’utilisation de Schema.org

Un résumé riche dans les SERPS, qu’est-ce donc ? Une image valant mile mots, voici quelques exemples de résultats de recherche avec des sites ayant implémentés les tags Schema.org :

Ecommerce

Événements

Recettes

Cinéma

Séries Télé

Je pense que ca saute aux yeux, Schema.org est bien utilisé par Google pour l’affichage de résumé riche dans ses résultats.

Schema.org n’est pas un langage de programmation

Schema.org est un vocabulaire de microdonnées – microdata en anglais . Il ne s’agit pas d’un langage de programmation à proprement parlé. Cependant, il semblerait que cela ne soit pas clair pour tout le monde.

Trois langages existent pour l’implémentation des microdonnées :

  • Microformats
  • Microdata
  • RDFa

Schema.org a fait le choix de se concentrer sur un seul de ces langages comme support, Microdata.

5 Façons d’Utiliser Schema.org

Il y a fort à parier que l’utilisation de Schema.org soit l’avenir, alors si comme nous, vous ne l’avez pas encore implémenté, il serai temps d’y penser. Peut importe le type de site que vous mainteniez, Schema.org aura toujours une base de vocabulaire pour vous, même si on limite son utilisation à décrire un texte et sa date de publication. Qui a dit que Google commençait justement à prioriser ceux ayant un contenu récent ? Alors même si cela n’est pas directement lié, autant mettre toutes les chances de son côté.

Alors, plutôt que de rester dans le vague, voyons 5 cas précis où l’utilisation de Schema.org serait judicieux.

Ecommerce

Commençons par ce qui nous touche de plus près, le ecommerce.  Comme tout-un chacun le sait, la concurrence est rude dans la monde du ecommerce, alors tout ce qui maximisera votre taux de clic dans les résultats de recherche de Google est une excellente nouvelle. L’utilisation de Schema.org nous permet de créer des résumés riches, accrochant l’œil et l’intérêt des internautes. Lorsque l’on voit aujourd’hui le nombre de site de ecommerce n’utilisant pas les microdonnées, on se dit qu’il y a un véritable avantage concurrentiel à tirer de sa mise en place rapide. Certains se battent pour être le numéro un des résultats de moteur, alors que l’utilisation des microdonnées leurs assurerait un taux de clic plus important, tout en ne se situant que dans les 10 premiers résultats.

Regardez le cas d’Ebay, ca ne vous donnerait pas envie de cliquer si vous recherchiez  des infos sur Logitech ?

La définition du produit dans Schema.org vous permet de renseigner quantités d’informations vitales pour vos clients. Pour Schema.org, un produit est tout ce qui est possible de vendre. Au moins, y’a de la place.

Schema.org en sous définition produit vous permet de renseigner, son nom, sa description, son image, sa disponibilité, sa marque, son fournisseur, son type, ses offres liées, sa référence constructeur, ainsi que les commentaires associés. Puissant non ?

Prenons l’exemple donné sur le site de schema.org pour voir ce que cela donnerait en version Machine.

  1. <div itemscope itemtype= »http://schema.org/Product »>
  2.   <span itemprop= »name »>Kenmore White 17″ Microwave</span>
  3.   <img src= »kenmore-microwave-17in.jpg » alt=’Kenmore 17″ Microwave’ />
  4.   <div itemprop= »aggregateRating »
  5.     itemscope itemtype= »http://schema.org/AggregateRating »>
  6.    Rated <span itemprop= »ratingValue »>3.5</span>/5
  7.    based on <span itemprop= »reviewCount »>11</span> customer reviews
  8.   </div>
  9.   <div itemprop= »offers » itemscope itemtype= »http://schema.org/Offer »>
  10.     <span itemprop= »price »>$55.00</span>
  11.     <link itemprop= »availability » href= »http://schema.org/InStock » />In stock
  12.   </div>
  13.   Product description:
  14.   <span itemprop= »description »>0.7 cubic feet countertop microwave.
  15.   Has six preset cooking categories and convenience features like
  16.   Add-A-Minute and Child Lock.</span>
  17.   Customer reviews:
  18.   <div itemprop= »reviews » itemscope itemtype= »http://schema.org/Review »>
  19.     <span itemprop= »name »>Not a happy camper</span> –
  20.     by <span itemprop= »author »>Ellie</span>,
  21.     <meta itemprop= »datePublished » content= »2011-04-01″>April 1, 2011
  22.     <div itemprop= »reviewRating » itemscope itemtype= »http://schema.org/Rating »>
  23.       <meta itemprop= »worstRating » content = « 1 »>
  24.       <span itemprop= »ratingValue »>1</span>/
  25.       <span itemprop= »bestRating »>5</span>stars
  26.     </div>
  27.     <span itemprop= »description »>The lamp burned out and now I have to replace
  28.     it. </span>
  29.   </div>
  30.   <div itemprop= »reviews » itemscope itemtype= »http://schema.org/Review »>
  31.     <span itemprop= »name »>Value purchase</span> –
  32.     by <span itemprop= »author »>Lucas</span>,
  33.     <meta itemprop= »datePublished » content= »2011-03-25″>March 25, 2011
  34.     <div itemprop= »reviewRating » itemscope itemtype= »http://schema.org/Rating »>
  35.       <meta itemprop= »worstRating » content = « 1 »/>
  36.       <span itemprop= »ratingValue »>4</span>/
  37.       <span itemprop= »bestRating »>5</span>stars
  38.     </div>
  39.     <span itemprop= »description »>Great microwave for the price. It is small and
  40.     fits in my apartment.</span>
  41.   </div>
  42.   …
  43. </div>

Pour le clin d’œil, je trouve ca drôle que les équipes de Schema.org nous aient mis comme premier avis client, un avis négatif. Je ne suis pas certain que ce type de message subliminale aide à son adoption ; )

Sites Événementiels

La partie événementiel du vocabulaire de schema.org vous permet d’être très précis sur le type d’événement que vous êtes entrain de décrire.

Avec la récente mise à jour  de la partie QDF de l’algorithme de Google, il est devenu très important de soumettre autant d’informations à Google que faire se peu. L’événementiel, de part sa nature, est soumis à de forte contrainte de temps, utiliser le vocabulaire de schema.org pour mettre en avant le plus possibles les détails liés à votre évènement est une bonne idée.

La structure de la partie évènementiel de schema.org est plutôt simple à comprendre. Grâce à Schema.org vous pourrez détailler votre évènement … au détail prés ! Vous pourrez indiquer le nombre de participants, la durée, les orateurs, le lieu ainsi que la date de début et de fin de votre évènement.

Vous souhaitez aller plus loin , rendez-vous sur la partie évènementiel de Schema.org

Sites d’Emplois

Les sites d’emplois explosent sur le net Européen ces derniers temps. Mais combien utilisent Schema.org, certainement pas la majorité. Alors oui, d’accord, la sous-définition job est toute récente; et pourtant, Schema.org s’avère quasi indispensable sur ce type de site. Pourquoi ? Car Google a annoncé sur son blog qu’ils allaient bientôt lancé un moteur de recherche dédié aux offres d’emplois…

Cette sous-définition vous permet de renseigner des informations comme la description du poste, l’intitulé, le salaire de base, la date de publication, les diplômes requit, l’expérience requise… et j’en passe beaucoup. Un must have on vous dit !

On peut penser qu’un jour vous aurez ce type de résultat dans Google :

Gestion de la Réputation

Gérer sa réputation, c’est par exemple utiliser le vocabulaire Person de Schema.org pour faire la page À Propos la plus pertinente possible. Grâce à Schema.org vous pourrez indiquer, votre nom, votre âge, mais aussi votre université ou école, vos récompenses, vos diplômes et même vos liens de parenté.

L’utilisation de Schema.org sous-déclaration Personne est donc un excellent booster lorsque l’on souhaite faire un site tourné uniquement vers une personne comme pour un CV ou un site de candidat aux élections par exemple. Au fait, combien de site de candidats à la présidentielle de 2012 ont implémenté Schema.org ? Allé, je vous laisse donner le résultat dans les commentaires : )

Sites de Journaux Papier

À croire que Google ferait coller les récentes modifications de Schema.org aux modifications de son algorithme. En effet, Google mettant de plus en plus en avant les contenus frais – il est bon mon poisson – Schema.org vient de compléter la sous-définition de News industry. Mettant il vous est possible d’indiquer… que votre contenu a été publié sur un support physique, tel un journal papier. Intéressant non ?

Conclusion

Alors si comme nous l’utilisation de Schema.org vous semble maintenant un des maillons essentiels à toute plateforme digne de ce nom, commencez  vous documenter sur la question en commençant par surfer sur le site de Schema.org, vous trouverez forcément une définition faite pour vous.

La mise en place de Schema.org pour notre blog est d’ores et déjà dans notre planning. Et vous, êtes-vous convaincu qu’il faille implémenter cette norme ou pensez-vous que cela reste prématuré ?

Article inspiré  de Schema.org – Why you’re behing if you’re not using it…. Les illustrations de cet article sont la propriétés de CraigBradford.

Partager

à propos de l'auteur

Responsable de l'agence web ecommerce éponyme, j'ai décidé de créer ce blog ecommerce pour mettre à disposition de tous des conseils et astuces sur le ecommerce, le référencement, les réseaux sociaux, l'emailing et tout ce qui touche de prés ou de loin au ecommerce.

10 commentaires

  1. Quand j’ai vu cet article sur SEOMoz, je me suis amusé à tester l’intégration de schema sur mon site perse, notamment pour identifier sémantiquement ma société et moi-même. Je ne suis pas sûr que ces éléments soient encore gérés pour afficher des rich snippets dans les SERP, mais le potentiel de ces micro-informations est énorme.

    A noter qu’une extension WordPress existe pour l’intégration des informations de schema dans le contenu, même si son implémentation est encore expérimentale et assez bancale : http://wordpress.org/extend/plugins/schema-for-wordpress/

  2. Pingback: Schema.org : Augmenter son Taux de Clic dans les Résultats Googl | Web Marketing | Scoop.it

  3. Pingback: Schema.org : Augmenter son Taux de Clic dans les Résultats Googl | Ressources WordPress | Scoop.it

  4. Pingback: Référencement, un métier à part entière agence-graphisme.com

  5. Pingback: Guide complet pour optimiser votre référencement sous WordPress | developpez tuto

Laisser un commentaire

CommentLuv badge