10 Nouveautés Incontournables dans Google Analytics v5

11

Ce n’est pas un secret, je suis fan de Google Analytics. Mais la version 5 de Google Analytics, bientôt disponible, résout plusieurs défauts importants. Voici 10 fonctionnalités que j’aimerai passer en revue.

1. Origine du trafic multi-sources

C’est la grosse nouveauté. Celle qui fait s’exclamer « Wahoo ». Il est maintenant possible de suivre de quelles manières les différents canaux, tels que la recherche naturelle et le marketing PPC, participent aux conversions sur votre site. Jusqu’à présent, il fallait choisir entre une attribution au premier ou au dernier clic.

Si vous ne comprenez pas ce que ça veut dire, ainsi que ce que ça implique au niveau marketing, je vous conseille de lire le billet en 2 parties de conversation marketing consacré à l’attribution des sources.

Un exemple : je peux rapidement faire un diagramme de Venn qui montre dans quelle proportion les différents types de marketing contribuent les uns aux autres.

Pourquoi c’est bien. Il est finalement possible de voir comment le SEO, les campagnes PPC et les autres techniques de marketing mènent aux ventes et conversions. Les référenceurs vont l’adorer, car ils pourront montrer comment le SEO, qui est souvent à l’origine d’un premier ou second clic, contribue au chiffre d’affaires. Celui-ci était précédemment attribué à 100% aux campagnes PPC, qui elles conduisent souvent à un dernier clic. Les créateurs de campagnes PPC vont l’adorer, car ils pourront demander des budgets accrus quand ou si le PPC aide les autres canaux de captage du trafic.

Pourquoi c’est mal. Ça peut faire mal à la tête. Cela pourrait forcer les managers à se mettre aux maths.

2. Création de plusieurs tableaux de bords

Dans les versions précédentes, Google Analytics possédait un tableau de bord unique. Maintenant, il est possible d’en créer pleins. Par exemple, vous pourriez présenter différentes données à différentes parties de votre équipe, ou créer un tableau qui se concentre sur un seul canal.

Pourquoi c’est bien. Il est possible de personnaliser Google Analytics pour différents clients ou parties prenantes.

Pourquoi c’est mal. Trop de choix n’est pas toujours une bonne chose. Après avoir créé votre 99e tableau, vous aurez sûrement envie de tuer Google.

3. Filtrage avancé simplifié

Tout le monde devrait utiliser cette fonction, tout le temps. Vous pouvez ajouter rapidement un filtre avancé pour tout rapport.

Pourquoi c’est bien. Zoomer sur un problème particulier, des mots-clés ou d’autres types de données n’a jamais été aussi facile.

Pourquoi c’est mal. Cela pourrait conduire les gens à utiliser ces filtres avancés comme raccourcis, alors que les rapports personnalisés sont en fait plus efficace sur le long terme.

4. Mesure de performance

Ajouter une ligne de code à votre site et vous pourrez suivre le temps de chargement moyen, page par page.

Pourquoi c’est bien. Je suis obsédé par la vitesse d’un site. J’y tiens beaucoup. Pouvoir voir ça dans un rapport est une bonne chose.

Pourquoi c’est mal. Je ne suis pour l’instant pas convaincu de la précision de l’outil. On verra avec le temps.

5. Navigation au clavier simplifiée.

Nous avons beaucoup de clients, cela signifie donc beaucoup de sites. Cliquer à travers 10 pages de noms de domaine était… ennuyeux. Maintenant, je peux taper juste le domaine et hop, il y a le site que je cherche.

C’est n’est qu’un exemple. La boîte de recherche dans les rapports à une fonction d’auto-complétion sympathique.

Pourquoi c’est bien. Ça m’évite de devenir fou.

Pourquoi c’est mal. Je n’y vois pas d’inconvénient, en fait.

6. Une navigation intuitive.

Une grande partie de la navigation dans Google Analytics v5 est réellement intuitive, et ne me fait plus penser à une jungle infestée de chimpanzés.
Par exemple, cliquez sur le petit bouton de paramètres, sur n’importe quelle page, et vous gagnez l’accès à tous les paramètres au niveau du profil : les segments avancés, annotations, etc.

Pourquoi c’est bien. Moins de clics à faire est toujours bon à prendre.

Pourquoi c’est mal. Encore un changement dans la structure de navigation de Google Analytics.

7. Objectifs basés sur des événements

C’est un point qui ne concerne que les nerds, mais j’aime le fait de pouvoir maintenant baser des objectifs sur un événement précédemment défini. Par exemple, je peux maintenant fixer un objectif qui se déclenche quand quelqu’un regarde une vidéo en entier.

Il était possible de faire cela auparavant à l’aide d’une tonne de javascript, mais maintenant on peut simplement réutiliser des événements en tant qu’objectifs. C’est un gain de temps énorme.

Pourquoi c’est bien. Ça l’est non ?

Pourquoi c’est mal. C’est vraiment très très difficile d’expliquer la différence entre objectifs, événements et pages vues à la plupart des clients. La raison en est que la distinction n’a pas réellement de sens pour eux.

8. Nouveaux types de rapports personnalisés

Il est maintenant possible d’appliquer des filtres aux rapports personnalisés, et de sauvegarder cela comme un nouveau rapport.

On peut également placer plusieurs onglets dans un rapport personnalisé (ce qui était disponible dans la v4, mais je ne l’avais jamais remarqué). Et on peut créer un « tableau statique », ce qui vous permet alors de détailler plusieurs dimensions, mesures, combinaisons des deux, etc. Envie de voir quelle combinaison d’un système d’exploitation et d’un moteur de recherche vous apporte le plus de trafic ? Allez-y.

Pourquoi c’est bien. Ce type de rapport fourni une interaction avec Google Analytics plus proche d’une base de données.

Pourquoi c’est mal. Cela va encore faire crouler les gens dépassés par la quantité de données et le nombre d’options disponibles.

9. Nuage de mots-clés

Avant de crier devant votre écran à la vue d’un nuage de mots-clés, sachez que Google Analytics v5 vous permet de créer un nuage de mots-clés basé sur le nombre de visites, bien sûr, mais aussi, par exemple, le taux de rebond, ou le temps moyen passé sur le site.

Pourquoi c’est bien. Permet de créer une vue compréhensible rapidement pour la direction, pour vous-même ou juste pour s’amuser.

Pourquoi c’est mal. Ne permet pas (encore) d’utiliser des mesures telles le taux de conversion.

10. Différentes petites choses

  • ‘Toutes les visites’ n’est plus requis si vous sélectionnez 2 segments ou plus.
  • Les URL d’objectifs apparaissent maintenant dans la section des objectifs. Avant, Google Analytics affichait seulement le nom d’un objectif, ce qui pouvait être relativement ennuyeux.
  • Pouvoir étendre le menu de navigation sur le côté sans recharger toute la page à chaque fois. C’est trivial, je sais, mais ça me rendait fou.
  • Inclusion de plusieurs vues dans un rapport personnalisé unique.
  • Ce serait assurément sympa de pouvoir fixer des objectifs d’entonnoirs de conversion basés sur une série d’événements. Peut-être dans la version 6 ?

Ce que je n’aime pas

J’ai quelques bêtes noires :

  1. Google, pourquoi faire attendre tes utilisateurs ? Les nouvelles fonctionnalités sont livrées à 1% de la base d’utilisateurs, et 6 mois après, à un autre 1%, et après, … ARGHHHH.
  2. Google s’est défait de l’export PDF. Pourquoi ? mais pourquoi ?
  3. Pourriez-vous faire en sorte que les analyses sur une page fonctionnent, un jour ? Ou supprimer totalement cette fonctionnalité.
  4. Les alertes intelligentes le sont vraiment. Si vous les utilisez, vous voyez ce que je veux dire. Si vous ne le faites pas, n’y faites pas attention.
  5. Les opérations détaillées n’ont pas forcément toujours de sens. Si je regarde le trafic naturel des pages d’atterrissage, et que je clique sur une page, je m’attends à voir une liste de mots-clés pour cette page, mais j’obtiens un rapport d’une ligne à la place. Je peux choisir une seconde dimension et obtenir ce que je veux. Mais pourquoi cette étape supplémentaire est-elle nécessaire ?

C’est un succès

Toutefois, Google Analytics v5 est un grand pas en avant. L’attribution multi-canaux à elle seule en fait un must have.

Allez plus loin avec Google

Saviez-vous qu’une version payante de Google Analytics, Google Analytics Premium existe ?

Si vous souhaitez poursuivre plus loin, découvrez les articles sur :

Partager

à propos de l'auteur

11 commentaires

  1. Pingback: 10 Nouveautés Incontournables dans Google Analytics v5 - Référencement | REFERENCEMENT-INTERNET | Scoop.it

  2. Pingback: 10 Nouveautés Incontournables dans Google Analytics v5 - Référencement | Tout ce qu'il faut savoir sur le Référencement naturel et ses intéractions avec les autres générateurs de trafic qualifi&e

  3. Pingback: 10 Nouveautés Incontournables dans Google Analytics v5 - Référencement | Web Analytics | Scoop.it

  4. Pingback: Concentré du Web #62

  5. Manque un petit lien vers la source non?;)
    Sinon bonne traduction, la notion de trafic multi source est une véritable avancée. A voir si cela se traduit par des données véritablement fiables.

  6. Pingback: 10 Nouveautés Incontournables dans Google Analytics v5 - Référencement | Statistiques web et mobiles | Scoop.it

  7. Moi ce que je trouve problématique avec ce nouvel Analytics, c’est l’envoie des rapports, avant on avait un rapport standardisé avec les infos principales qui suffisent à la plupart des clients, là on ne l’a plus… Il faut obligatoirement configurer un mail automatique qui enverra plusieurs PDF dans un seul mail. Une régression à mon sens….

Laisser un commentaire

CommentLuv badge