Ecommerce 10 Conseils Pour Son Site

2

Pour lancer un site de e-commerce qui marche nous avions vu les plus gros mensonge du ecommerce et les erreurs à ne pas commettre sur un site de e-comerce. Cependant, la conception d’un site de commerce électronique à grand succès commence par  l’application des principes de base de la vente au détail.  Il vous faut maintenant appliquer les règles que les boutiques physique utilisent. Suivez donc les règles suivantes pour faire en sorte que les visiteurs de votre site achètent.

1 – Le revendeur a un ou des produits qu’il souhaite vendre.

Tout le monde dans le commerce électronique, ou qui souhaite s’y mettre, a compris cela. Vous voulez une voiture neuve? Des épinards frais? Une pièce de rechange pour votre ancienne machine à écrire ? Vous trouverez cela sur le net. Mais un produit, peu importe sa qualité et son prix, ne fait à lui seul le succès d’un site.  Le marché de niche est un excellent moyen de se positionner sur le web. L’Écritoire du Village en est le parfait exemple, vendant Stylos plume, Stylos Billes et Carnets sur le web plutôt que des livres, marché saturé sur le web par excellence.

2 – Le détaillant a besoin d’un endroit pour mettre en valeur son produit. Il s’agit traditionnellement d’un magasin.

En ligne, ce sera un site web. Mais pensez aux magasins traditionnels. Ils ont des produits en vitrine pour inciter le client à rentrer à l’intérieur. Il y a des allées menant aux rayons contenant d’autres produits, le tout étant bien disposé pour le client. Découvrez aussi comment ajouter du contenu à vos pages produit e-commerce.

La navigation est un élément critique de la réalisation d’un site, les visiteurs doivent y retrouver le même genre de chemin visible et simple à suivre. Ils doivent pouvoir examiner les produits et les comparer entre eux facilement.

Et les visiteurs de votre site de commerce électronique doivent être en mesure d’accéder à vos produits facilement. Ils ne peuvent pas les prendre sur le rayon et les amener jusqu’à la caisse comme ils le feraient dans une boutique physique. Ce qui se passe après la commande est au moins important que le site lui-même. Vous devez donc organiser la chaîne d’approvisionnement et de distribution de vos produits avant même de mettre votre site en ligne. Vous devez être en mesure de tenir la promesse fait au client.

De trop nombreux sites d’e-commerce mettent la clé sous la porte parce que ses gérants n’ont pas pris la peine de sécuriser l’approvisionnement et la distribution de leur produit à l’avance. Que se passe-t-il lorsque les gens achetant en ligne ne reçoivent pas le produit qu’ils ont commandé dans un délai raisonnable, voire ne le reçoivent pas du tout ? Ils s’énervent, et il y a de fortes chances que même si vous vous excusez, ils n’achèteront plus jamais chez vous. Et ils ne manqueront pas de dire à leurs amis à quel point ils sont insatisfaits de votre service à la noix !

3 – Le détaillant choisit un bâtiment pour y installer magasin qui soit en bon état, et qui possède toutes les installations nécessaires au confort du client : électricité, chauffage, etc. Si le bâtiment n’est pas en bon état, il règle le problème.

Trop d’entrepreneurs dans l’e-commerce n’y font pas attention. Ils mettent en ligne des sites qui contiennent de grandes parties en construction, ou on leur site sur un hébergement peu fiable ou lent. Si un client potentiel de commerce tente d’accéder à votre site alors qu’il est down, que va-t-il faire ? Il ira sur un autre site de commerce électronique où il pourra voir les produits qui l’intéresse. Reviendra-t-il un jour ? Probablement pas.

Vous devez avoir un hébergement fiable et fonctionnant 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, si vous voulez gérer un site prospère. Vous devez présenter un magasin totalement fonctionnel, complet, pour que les clients y achètent dessus. Pas de bannière « en construction » ou « à venir ».

L’utilisabilité est une autre composante importante de la conception d’un site de commerce électronique. Par exemple, si les clients potentiels ne peuvent pas naviguer facilement dans votre site, ils partiront. Portez une attention toute particulière à la facilité de passer une commande. La concurrence n’est toujours qu’à un seul clic de là.

Et vous devez entretenir votre site souvent et régulièrement. Un site d’e-commerce qui est truffé de liens morts tue l’expérience utilisateur. Un site de commerce électronique qui n’offre jamais de nouveau contenu sera ennuyeux pour ses visiteurs. Si vous ne pouvez pas vous permettre de faire la maintenance votre site, vous ne pouvez pas vous non plus permettre d’en posséder un.

Mais même si vous avez un site très bien conçu, les visiteurs pourraient très bien ne pas acheter dessus. La suite de cet article explique comment gagner la confiance des visiteurs de votre site, pour qu’ils deviennent vos clients.

4 – Se construire une crédibilité

Avoir un site à l’aspect professionnel, entièrement fonctionnel, est une façon d’établir sa crédibilité auprès de potentiels acheteurs en ligne. Tout comme dans une boutique réelle, vous devez gagner la confiance de vos clients avant qu’ils n’achètent. Vous informer les visiteurs sur votre entreprise et vous-même, ainsi que vos produits, avant qu’ils ne se mettent à acheter. Comme les tenanciers de boutiques font-ils pour se construire une crédibilité, et comment peut-on le faire sur le web ?

5 – Les revendeurs « traditionnels » rendent leur boutique la plus attirantes possible, et présentent les produits sous leur meilleur jour.

Les gens qui achètent en ligne ont besoin de voir le produit avant de vous l’acheter. Ainsi, intégrer un catalogue en ligne à votre site peut vraiment aider à renforcer votre crédibilité. Mais ne commettez pas l’erreur de mettre de trop photos sur trop peu de pages, car cela crée des pages qui se chargent trop lentement et qui ne fournissent pas suffisamment d’information. Un bon catalogue en ligne utilise de nombreuses pages. Il est organisé en catégories, on peut chercher à l’intérieur, il fait usage de miniatures (pour accélérer le chargement des pages) et il fournit des informations détaillées sur chaque produit. Un excellent catalogue fournit également des informations sur les quantités disponibles en stock et il rend facile l’achat du produit. Découvrez aussi comment ajouter du contenu à vos pages produit e-commerce.

6 – Le gérant (ou un membre de son personnel) est physiquement présent dans le magasin pour accueillir, communiquer et servir les clients qui viennent dans son magasin.

De trop nombreux sites de commerce électronique sont anonymes, et offrent aux gens qui songent à acheter en ligne des possibilités de contact très limitées. C’est un véritable coup à leur crédibilité. Si je pense acheter votre produit, je veux savoir qui vous êtes.

Les sites à succès fournissent le nom réel du contact, pas un pseudonyme comme « webmaster » ou, pire encore, un nom qui ressemble à un mots de passe, comme « King1724 ». Ils fournissent des informations au sujet de leur personnel et leur entreprise, que l’acheteur en ligne peut consulter facilement. Construisez votre crédibilité en mettant une photo de vous et / ou de votre personnel sur votre site. Les clients ont besoin d’avoir le sentiment qu’ils vous connaissent, ou au moins qu’ils savent quelque chose de vous, avant d’acheter en ligne.

Les sites qui réussissent fournissent également des informations de contact et sur le service client, qui sont claires et accessibles. Avoir à naviguer sur 50 pages pour trouver une adresse mail affichée en petites caractères au bas d’une page inspirera à vos clients potentiels une mauvaise impression, pas une bonne. La plupart ne prendront même pas la peine de chercher. Ils vont simplement supposer que vous n’êtes pas le genre de personne chez qui ils vont acheter.

Construisez votre crédibilité auprès de vos clients potentiels en faisant de vos informations sur le service client une fonctionnalité proéminente de votre site. Mettez un lien « à propos » et « nous contacter » ou « service client » dans le menu de navigation de votre site, et assurez-vous que cela soit également présent sur toutes les pages du site.

Et rédigez ces pages. Si quelqu’un clique sur « service client » et tout ce qu’il voit est une adresse mail, votre crédibilité va en prendre un coup. Les acheteurs en ligne ont besoin d’avoir à disposition une politique de service client complète, pour être à l’aise avec les achats. De nombreux sites de commerce électronique utilisent une FAQ, qui apporte des réponses aux questions courantes, telles que comment passer une commande, le montant des frais d’expédition, et la politique de retour.

Et peu importe la taille de votre site, il est maintenant possible d’offrir un service client en temps réel. HumanClick et LiveHelper, par exemple, sont toutes deux des applications en ligne de service à la clientèle qui permettent à vos visiteurs d’obtenir immédiatement de l’aide, à la demande. Voilà un bon moyen d’allécher les clients !

Enfin, si vous souhaitez que vos visiteurs passent commande, vous avez besoin de rendre facile et sûr le paiement. C’est de cela que traite la dernière partie.

7 – Systèmes de paiement en ligne et SSL

Les acheteurs en ligne veulent les mêmes choses de votre site de commerce électronique que d’un magasin normal. Vous devez les mettre en confiance. Les systèmes de paiement en ligne et l’utilisation de cartes de crédit en sont un bon exemple. L’utilisation d’un système de paiement avec SSL est primordiale, on se demande toutefois si un certificat SSL vaut toujours sont prix.

8 –  Le commerçant traditionnel s’assure que les clients se sentent en sécurité dans son magasin.

Vous devez faire la même chose pour que les gens se mettent à acheter. La sécurité du site est une préoccupation majeure des acheteurs en ligne potentiels. Vous devez vous penchez avec attention sur la question, parce qu’il faut à la fois prendre en compte la réalité de l’utilisation d’une carte de crédit en ligne, mais aussi sa perception par un acheteur. La réalité est que sur un site sécurisé, la transmission d’informations personnelles, telles que le numéro de carte de crédit, est moins dangereuse que d’utiliser une carte de crédit dans le « monde réel », où quelqu’un pourrait regarder par-dessus votre épaule et voler le numéro, ou excaver de la poubelle un ticket de reçu.

9 – Le commerçant traditionnel rend facile l’achat des produits par les clients. Lui ou un membre de son personnel est là pour encaisser votre argent, que ce soit en espèces, par chèque ou carte bancaire.

De trop nombreux sites de commerce électronique rendent le shopping en ligne difficile. Personnellement, ma bête noire sont les sites web qui offrent seulement un bon de commande que le client doit imprimer, remplir, et envoyer par courrier.Si si, ca existe encore.

Pourquoi me donnerais-je la peine de faire tout cela, alors que je peux tout simplement me rendre dans un magasin et payer avec ma carte de crédit ? Si vous avez un site de commerce électronique, vous devez proposer un moyen de payer en ligne, par exemple à l’aide d’une carte de crédit. C’est un minimum si vous souhaitez toucher le grand public.

Pour accepter un paiement en ligne, vous pouvez utiliser un système de paiement en ligne, comme PayPal, ou créer un compte marchand auprès de votre banque.

10 – Le revendeur traditionnel finit la transaction par un « Merci. À bientôt. »

Vous devez également le faire sur votre site de commerce électronique. Qu’il s’agisse d’une simple page qui vient après l’opération pour remercier le client, d’un mail de remerciement, ou une carte de remerciement expédiée avec la commande (ou les trois !), vous devez faire savoir au client que vous avez apprécié son achat. Des pages vides, qui reviennent automatiquement à la page d’accueil, ou qui se contentent de répéter le bon de commande après l’opération, ne font rien pour donner un peu de chaleur humaine au client, alors que cela peut se traduire par des ventes futures.

C’est aussi un excellent endroit pour glisser quelques mots à propos de votre présence sur les réseaux sociaux.

Bonus Encouragez le commerce en ligne

Avoir un produit de qualité n’est qu’une pièce du puzzle du commerce électronique. Une autre est d’attirer des acheteurs potentiels en ligne sur votre site. Attirer de nouveau acheteur sur un site de ecommerce est un défi, soyez bien préparé. Mais même après avoir mis ces pièces en place, il faut également les inciter à passer commande en les traitant au moins aussi bien qu’ils ne le seraient dans un magasin traditionnel. Suivre les 8 règles que j’ai énoncées ici, aidera les clients potentiels à faire le clic décisif.

Voici quelques articles sur le e-commerce vous donnant d’autres astuces et conseils e-commerce :

Arti­cle de Référence “8 Rules for successful e-commerce site” traduit par Louis Lecail­liez, tra­duc­tion web

Partager

à propos de l'auteur

2 commentaires

  1. Pingback: Ecommerce 10 conseils pour un site de e-commerce - Inside Da Web Blog | Ecommerce WordPress | Scoop.it

  2. Pingback: Ecommerce 10 conseils pour un site de e-commerce - Inside Da Web Blog | Le journal e-marketing | Scoop.it

Laisser un commentaire

CommentLuv badge